<img class=”alignleft size-full wp-image-2417″ style=”margin-left: 0px; margin-right: 5px;” title=”Arsenale di Venezia” src=”http://friendinvenice.com/wp-content/uploads/2012/04/venezia-arsenal-e1334309485815.jpg” alt=”” width=”151″ height=”113″ />Venise basa sa suprématie sur la mer grâce à l capacité de construire nombreux bateaux puissants et rapides : L’Arsenal était son secret et son cœur : La construction des bateaux a continué  jusqu’à la première guerre mondiale : Parmi les derniers, le fameux bateau Amerigo Vespucci siège de l’école militaire de la marine Italienne.

Découvrons donc ce chantier ancien : avant les bateaux étaient construits dans des petits chantiers, les « Squeri »Après  le 1200 on concentra toutes les petites entreprises en un seul lieu public. Ainsi  l’Arsenal  fut fondé. Il était énorme,  frappant de stupeur les peux de voyageurs qui pouvaient le voir : il en  reste maintenant une petite partie .Là-bas on faisait entièrement les Galères utilisant pour la première fois une chaîne de montage, selon les critères d’une usine moderne par organisation du travail, division des réseaux et control des matériels et de la qualité. On raconte qu’en 1574 les ouvriers construisirent une galère entière sous les yeux du Roi de France Henry III pendant le délai d’un banquet.

L’Arsenal est la seule partie de Venise entourée de grosses murailles  car il abritait les secrets qui firent la Sérénissime puissante. Les « galées » étaient longues entre 30 et40  mais ne dépassaient en largeur les 15 mètres, ce qui les rendait élancées, semblables  des grandes canoës bien glissantes sur la surface de l’eau. Elles étaient faciles à  conduire, rapides,  toujours à l’heure et adaptées  transporter les  charges précieuses. Les équipages  se composaient de 200 à 250 marins. Le  nombre élevé  d’hommes permettait la navigation sans vent avec les rames (pas de moteur  l’époque!) assurant  toujours l’arrivé ponctuel des marchandises : Les rameurs étant armés, les bateaux  étaient pratiquement intouchables.

Cet itinéraire nous amènera à la découverte  d’un des lieux les plus secrets de Venise ; nous parlerons des bâtisseurs des galées et nous visiterons le « Museo Navale » de la ville. Nous verrons aussi le « Sestriere » (quartier) Castello très intéressant et très peu connu par les visiteurs hâtifs.
<h5>Demi-journée – tour de 4 heures : Euro 200</h5>
Journée entière – 6 heures : Euro 300 (jusqu’à six personnes)

Tickets extra pour le bateau et le « Museo Navale ».